Qui est membre d’un parlement des jeunes ?

Les parlements des jeunes sont très diversifiés au niveau de l’âge, du genre, de l’orientation politique et de la nationalité. Ils sont donc représentatifs de la jeunesse suisse.

La FSPJ a effectué en 2016 un sondage auprès des jeunes parlementaires en Suisse . Les résultats peuvent être consultés ici.

Caractéristiques des parlements des jeunes

Âge

Chaque parlement des jeunes fixe sa propre limite d’âge. Dans les parlements des jeunes suisses les jeunes peuvent s’engager entre l'âge de 12 et de 30 ans. Les limites d’âge devraient se situer dans cette marge. En moyenne, l’âge minimum se situe aux alentours de 14 ans et l’âge maximum à 23 ans. Une grande partie des jeunes parlementaires en Suisse a entre 17 et 21 ans.

Genre

Dans un parlement des jeunes, les filles et les garçons collaborent de manière égale. Une composition équilibrée est un avantage, ce qui est le cas pour les parlements des jeunes actuels.

Orientation politique

Les jeunes de toutes orientations politiques ont leur place dans les parlements des jeunes. Un sondage de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ) auprès des jeunes parlementaires montre que le fait que l’on puisse être politiquement actif sans adhérer à un parti est souvent perçu comme une force des parlements des jeunes. Des jeunes faisant partie des jeunesses de parti collaborent avec d’autres qui n’adhèrent à aucun parti au sein des parlements des jeunes. Environ 25% des jeunes parlementaires font partie d’une jeunesse de parti. La moitié des jeunes parlementaires envisagent une carrière politique. Deux tiers des jeunes parlementaires se positionnent politiquement au centre (centre gauche à centre droit).

Mixité sociale

Dans chaque village et chaque région, il y a des jeunes avec une expérience sociétale différente. Le succès des parlements des jeunes dépend de l’inclusion de membres provenant de couches et de milieux sociaux aussi divers que possible. Selon le sondage réalisé par la FSPJ, les jeunes de tous les milieux sociaux sont représentés dans les parlements des jeunes existants. Seul un tiers des jeunes dans les parlements des jeunes ont un parent titulaire d’une formation supérieure. Cela correspond à la moyenne suisse.

Nationalité

En règle générale, tous les jeunes résidant dans une région géographique spécifique (commune, canton, etc.) peuvent être dans un parlement de jeunes. Contrairement au droit de vote et d’être élu-e, il ne faut pas posséder le passeport suisse pour être actif au sein d’un parlement des jeunes.